Le parquet du tribunal de première instance de Guelmim a décidé de poursuivre en état d’arrestation cinq militaires pour « trafic international de drogues » et « corruption ».

Les mis en cause, dont le procès doit s’ouvrir jeudi, ont été arrêtés à la suite de la découverte d’une importante quantité de drogue en possession de l’un d’eux. L’enquête a par la suite ne révélée l’implication des quatre autres militaires qui ont été appréhendés près de la zone frontalière dans la province d’Assa-Zag, selon le quotidien Alahdath Almaghribiya.

Les cinq militaires, indique-t-on, ont été placés en détention préventive à la prison locale de Bouizakaren.

Pour rappel, quelques semaines après la nomination du Général de division Abdelfatah Louarak, les FAR ont annoncé l’adoption d’une « nouvelle stratégie » visant à élever le niveau d’alerte et à entreprendre des mesures préventives dans certaines zones sensibles des provinces du Sud, y compris la lutte sans merci contre les trafiquants de tous genres.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.