Un agent auxiliaire du premier arrondissement de Nador a fait de graves révélations sur le trafic de drogue dure, notamment, « l’addiction de certains officiers de la police judiciaire de la ville à la cocaïne et « la falsification » de procès verbaux pour jeter certaines personnes en prison.

Dans une vidéo qu’il a adressée à certains défenseurs des droits de l’homme à Nador, l’agent en question, un Moqadem, explique que des officiers de la police l’amenaient souvent à bord de leurs véhicules de service dans les quartiers où sont vendues les drogues dures pour leur procurer les quantités de cocaïne qu’ils désiraient, ajoutant qu’il n’a jamais refusé leurs demandes de peur de leur vengeance, a rapporté le quotidien Assabah.

Le témoin a ajouté que les policiers en question faisaient appel à ses services pour ne pas être reconnus par les dealers qui pourraient les prendre en photo et les dévoiler au public, soulignant qu’il dispose des noms de ces officiers et d’autres informations qu’il est prêt à délivrer aux responsables.

Il a, en outre, fait état de menaces à son égard de la part d’un officier dont il détient la preuve de son « implication dans la falsification d’un procès verbal », preuves qu’il dévoilera au cas où il lui arrivera quelque chose.

Le Moqadem, qui apparaît dans la vidéo à visage découvert, a toutefois précisé qu’il ne s’agit pas de tous les officiers de police de Nador.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.