Les œuvres de Mohamed Berrada et Ahmed Madini font partie des seize encore en lice au Prix international du roman arabe 2015.

Les romans des deux écrivains marocains ont été choisis parmi 180 œuvres publiées en 2014 dans 15 pays et figurent dans la short-list du Prix international du roman arabe 2015, publiée le 12 janvier. 

 Loin du bruit, près du silence (éditions du Fennec) de Mohamed Berrada, universitaire et critique littéraire, est un roman historique qui retrace le destin de 4 personnages à différentes époques: avant et après l’indépendance du Maroc et à l’époque contemporaine.

Quant à l’action de Le passage du saule, écrit par Ahmed Madini et édité par le Centre culturel arabe, elle se déroule dans une médina pleine de vie mais qui cache de nombreux secrets, et où les habitants sont au prise avec l’arrogance et le despotisme des autorités locales.

Depuis sa fondation en 2007 à Abu Dhabi, la compétition n’a été remportée qu’une seule fois par une oeuvre marocaine, le roman de Mohamed Achaari : Al Qaws wa Al Faracha (l’Arc et le papillon) couronné en 2011.

Les auteurs des romans figurant dans la short-list sont originaires de 9 pays, le Liban et l’Egypte étant les mieux représentés avec 3 œuvres chacun.

La liste restreinte des finalistes sera dévoilée le 13 février à Casablanca, à l’occasion du Salon du livre. Le grand gagnant sera désigné lors d’une cérémonie à Abu Dhabi, le 6 mai prochain, soit la veille de la foire internationale du livre d’Abu Dhabi qui se déroulera du 7 au 13 mai 2015.

Article19.ma/TelQuel

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.