Les éléments de la gendarmerie royale mènent l’enquête sur un dossier, où sont poursuivis plus de 10 suspects pour trafic de grandes quantités d’héroïne, introduites depuis le nord du Maroc, puis transportées à travers Casablanca, Beni Mellal vers Agadir, pour ensuite arriver à la frontière sud du pays, où elles sont écoulées vers l’étranger.

Sur la route nationale N°1 reliant Tiznit à Agadir, 9 individus ont été arrêtés lors d’une fouille de routine à un barrage fixe de la gendarmerie royale. Dans leur camion de transport de poissons, qui était en direction vers les provinces sud du royaume, 3 kilogrammes d’héroïne ont été découverts, selon le quotidien Al Massae.

Une unité spéciale de gendarmes enquêtent avec ses détenus, pour atteindre les grands barons de la drogue, qui se tiennent derrière une mafia de trafic international de drogues dures. Les recherches sont donc menées pour collecter le maximum d’informations, sur toutes les personnes impliquées dans cette affaire, rapporte la même source.

Cette nouvelle saisie a été liée à une autre effectuée samedi 4 février à Bruxelle, où 1,5 kilogrammes d’héroïne a été découvert dans une cargaison de dattes en direction du Maroc. La marchandise était celle d’un homme de 42 ans, résident en région flamande.

Actuellement, il n’existe pas de chiffres exacts sur la quantité d’héroïne saisie par les services de police et les gendarmes, mais une chose est sûre : cette quantité augmente chaque année, surtout dans les aéroports et les ports.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.