Neuf membres de confession juive, parmi les 11 que compte l’administration du président américain Donald Trump, soutiennent la position du Maroc concernant le Sahara et rejettent l’éventualité de la création d’un Etat fantoche dans la région, a rapporté le quotidien israélien The Jerusalem Post.

Citant une source diplomatique, David Friedman, un avocat qui vivait à Jérusalem, et Jason Greenblatt, que Trump vient de nommer ambassadeurs soutiennent la marocanité du Sahara, souligne le Post.

Le Post a ajouté que Steven Mnuchin est le personnage le plus convaincu dans l’entourage de Trump que le Polisario est parmi les organisations armées indésirables.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.