« Abus de pouvoir » et « non respect des règles déontologiques, » ce sont les critiques que reprochent les médias à Trump. Et pour cause, Kellyanne Conway, conseillère à la Maison-Blanche, s’est attirée les foudres des démocrates et des plaintes du public pour avoir profité de sa fonction afin de défendre la ligne de vêtements de la fille du président Donald Trump, Ivanka.

A noter qu’aux USA, les règles fédérales d’éthique interdisent à des fonctionnaires de l’exécutif d’utiliser leur poste pour promouvoir des produits ou pour favoriser les affaires de leurs amis.

« Allez acheter des produits d’Ivanka ! Je vais y aller moi-même aujourd’hui ! », a déclaré Kellyanne Conway dans une interview accordée à la chaîne Fox News à la Maison-Blanche.

« Je lui fais gratuitement de la pub ici : allez-y en acheter aujourd’hui, tous ! » Les organisations à but non lucratif Citizens for Responsibility and Ethics in Washington et Public Citizen ont aussitôt déposé des plaintes auprès du Bureau d’éthique gouvernementale (OGE) et auprès du service juridique de la Maison-Blanche.

Pour rappel, Donald Trump en personne a critiqué jeudi la décision de la chaîne de grands magasins Nordstrom de cesser de commercialiser la ligne de vêtements de sa fille. 

En s’en prenant à la chaîne de grands magasins Nordstrom, le président milliardaire a pris une initiative sans précédent qui mêle affaires publiques et privées de manière préoccupante, estiment des responsables américains républicains et démocrates.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.