Le TGV marocain a récemment effectué ses premiers essais dynamiques sur la Ligne Grande Vitesse (LGV) depuis la gare Sidi Taibi, près de Salé, afin de vérifier la compatibilité du système à la vitesse de circulation maximale qui est de 320 km/h.

Les tests se dérouleront sur plusieurs étapes, en commençant par une vitesse de 160 km/h sur un linéaire de 40 Km, avant de passer à une vitesse maximale de 320 km/h.

“Dans une première étape, la vitesse du TGV sera limitée à 160 km/h entre Kénitra et Casablanca” a déclaré à 2M Said Nassiri, directeur de projet de la LGV.

Ces essais de performance, qui s’étalent sur plusieurs mois, ont pour but de vérifier les différents aspects techniques du TGV “dont le freinage, la vitesse et l’alimentation électrique etc” a expliqué Nassiri.

L’Office Nationale des Chemins de Fer (ONCF) s’est doté de douze TGV composés de deux étages d’une capacité d’accueil de 533 passagers chacun, nous apprend un reportage de la chaîne 2M.

Par ailleurs, la LGV connaîtra ses premiers voyages entre Tanger et Kénitra à partir de l’été 2018, a -t- on appris de la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.