A quelques jours de l’ouverture du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), le ministre de la culture, Mohamed Amine Sbihi, a indiqué que cette année le salon accueillera une grande diversité de livres porteurs des « valeurs d’ouverture, de tolérance et de coexistence pacifique ».

« Cette manifestation culturelle célèbre les valeurs du dialogue et de la différence, nous ne pouvons pas accepter des livres qui appellent à la haine, à la violence et à l’extrémisme », a souligné le ministre lors d’un point de presse, lundi à Rabat, ajoutant que « ce genre de livres n’a pas de place au salon ».

Sbihi a également fait savoir que les livres traitant des questions religieuses représentent au Salon 8 pc, ceux de philosophie 6 pc, les livres littéraires 24 pc et ceux des enfants 17 pc suivis des sciences sociales, économiques et des sciences appliquées et des langues.

Il a, en outre, indiqué que les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) seront l’invité d’honneur, et ce, en parfaite symbiose avec la vision royale visant à renforcer les relations du Maroc avec les pays africains.

La 23e édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL 2017) qui se tiendra du 9 au 19 février à Casablanca verra la participation, Selon le ministre, de 702 exposant venus de 54 pays, dont 353 présenteront quelque 100.000 titres.

Le Salon prévoit aussi des activités dédiées aux pays africains, invités d’honneur du SIEL 2017, ainsi que des rencontres avec des écrivains marocains, arabes et étrangers.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.