Filtrer le brouillard pour récolter de l’eau potable dans les hauts plateaux du sud-ouest marocain : un projet social et innovant qui change la vie des villageois de la région de Boutmezguida. 

Étranges installations sur les flancs des montagnes de Boutmezguida. Dans cette région d’Ait Baamrane, dans le sud-ouest marocain, d’immenses filets s’érigent vers le ciel, et tutoient le brouillard fréquent qui s’invite sur ces hauts plateaux. Il ne s’agit pas là, d’une oeuvre d’art contemporaine, mais d’un astucieux et innovant projet imaginé par l’ingénieur Peter Trautwein, de la fondation allemande pour l’eau. Son nom : Cloudfisher !

Ces filets, inspirés de la bio-technologie et plus précisément du tissage des toiles d’araignées, remplissent une fonction d’une grande utilité dans cette région menacée par la sécheresse. Grâce à un tissage complexe, les 1 600 m² de filets parviennent à piéger le brouillard dans les mailles et à l’instar des toiles d’araignées qui retiennent les gouttelettes de rosée, le Cloudfisher récolte les fines gouttes de brouillard dans un réservoir situé au pied de chaque filet. Cette eau récupérée, entre 4 et 14 litres en fonctions des périodes, constitue une réserve d’eau potable d’une grande importance, soulageant ainsi en partie les villageois bénéficiant de cette technologie.

L’ingénieur Peter Trautwein s’est penché depuis de nombreuses années sur la possibilité de récupérer de l’eau potable à partir de l’évaporation atmosphérique. En lançant le projet de Cloudfisher au Maroc, le plus vaste jamais testé, il a collaboré avec l’ONG marocaine Dar Si Hmed, qui poursuit également l’aventure. En plus des filets, toute une série d’infrastructures ont été construites dans la région incluant des canalisations, des citernes de stockage et des processus de contrôles ont été implantés afin que l’eau s’achemine aux ménages de manière soutenue et durable.

Le succès de cette technique conduit désormais les initiateurs du projet à explorer de nouvelles régions pouvant accueillir ces moissonneurs de brouillard.

Source: lesinfos.ma

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.