Après trois jours cauchemardesques, quatre attentats et 17 morts, Manuel Valls a présenté ses voeux, samedi matin à Evry. Il a appelé à l’union nationale et refusé d’exclure qui que ce soit de la marche de dimanche.

https://www.youtube.com/watch?v=Br_BAbmYQU4

C’est la fin de trois jours d’horreur. Après avoir fait vendredi soir d' »une forme de soulagement » après la mort des trois auteurs des attentats qui ont fait 17 morts et frappé la France depuis mercredi avec l’attaque du siège parisien de Charlie Hebdo, revendiquée par Al-Qaïda au Yémen, Manuel Valls a présenté samedi matin ses voeux dans son fief d’Evry.

Grave et visiblement ému, le Premier ministre a notamment appelé à ce que « tout le monde » participe à la marche républicaine prévue dimanche à Paris. Une référence implicite à la polémique alimentée sur la présence ou non du Front national à cet événement.

La journée d’hier aura été marquée par le double assaut contre les frères Kouachi, soupçonnés de l’attentat contre Charlie Hebdo et retranchés dans une imprimerie de Dammartin-en-Goële, et contre Amedy Coulibaly, le preneur d’otage du supermarché de la porte de Vincennes. Les deux premiers se sont revendiqués d’Al Qaïda au Yémen et le dernier, du groupe Etat islamique. Tous les trois sont morts vendredi, tandis que 5 personnes restaient en gade à vue après ces attaques et qu’on cherchait encore Hayat Boumeddiene, la compagne d’Amedy Coulibaly.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.