Pour la première fois au Maroc des plaintes ont été adressées au procureur du roi, Hassan Matar concernant une fuite d’informations judiciaires « confidentielles » du bureau du parquet de Casablanca et leur utilisation devant la justice française.

En effet, un avocat français a déposé auprès de la justice française un mémorandum contenant des informations concernant des requêtes de poursuite en état d’arrestation qui n’ont pas encore été, à ce jour, exécutées, en plus de données relatives au dossier, connu sous la désignation, « Rainierie » lequel n’a pas encore été instruit et dans lequel les personnes impliquées n’ont pas encore été convoquées, selon le quotidien Almassae.

Plusieurs avocats s’interrogent sur le secret des dossiers qui n’ont pas été dévoilés officiellement par le parquet et qui sont exploités devant des tribunaux étrangers.

Les auteurs de ces plaintes transmises au procureur du roi relèvent l’existence d’une « véritable mafia » qui a des relations avec des juges et des responsables connus et qui intente des procès fictifs pour obtenir des jugements favorables à ses projets lui procurant des gains énormes, ajoutant que cette mafia prend connaissance des jugements judiciaires avant même qu’ils ne soient prononcés par la justice.

Les plaignants demandent ainsi l’ouverture d’une enquête pour élucider cette fuite « grave » d’informations du bureau du parquet général de Casablanca dans des dossiers connus.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.