La situation de la retraite des parlementaires marocains laisse à désirer. Le bureau de la chambre des représentants fraîchement élu cherche déjà comment sortir de la crise qui affecte la caisse des pensions de retraite parlementaires.

Géré par la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), le régime de retraites des parlementaires est au bord de la faillite, dit-on.

En effet, si aucune réforme n’est apportée, 700 parlementaires seront privés de leur pension, le mois prochain, a rapporté le quotidien arabophone “Akhbar Al Yaoum”.

Il est à présent aux deux comptables de la première chambre à savoir Mohamed Najib Boulif du Parti de la Justice et du Développement (PJD) et Abderrahim Atmoune du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), de trouver la bonne solution à adopter. Ces derniers ont été chargés d’établir les différents scénarios de réforme possibles afin de surmonter les difficultés auxquelles est confrontée la caisse de retraite parlementaire.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.