Membre du barreau de Casablanca, Maître Brahim Rachidi ne fait désormais plus partie des avocats de la défense de Saad Lamjarred. Une décision émise avec « le consentement mutuel » des deux parties, a-t-on appris ce lundi.

Me Rachidi a été le premier avocat chargé de défendre le chanteur marocain, assistant avec lui aux premières audiences, en compagnie de l’avocat français Jean-Marc Fédida. Tous les deux ont ensuite collaboré avec l’avocat du palais royal marocain, Eric Dupond-Moretti, selon Al Yaoum24.

Rappelons que le chanteur marocain est incarcéré depuis octobre 2016, à la prison de Fleury-Mérogis en région parisienne, pour « viol aggravé » et « violences volontaires aggravées » à l’encontre de la française Laura Prioul, âgée de 20 ans.

L’affaire est certes « compliquée », puisqu’à ce jour, aucune date n’a été précisée pour la confrontation de l’accusé et de sa supposée victime, ni pour le procès, signalent les avocats.

Dans une récente sortie médiatique, Me Mohammed Ziane, ancien ministre des droits de l’homme, a expliqué que Lamjarred devrait contacter « des experts français » qui ont de l’expérience dans ce genre d’affaires.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.