La police a procédé à l’arrestation de trois jeunes lycéens et un militant associatif non-voyant à Témara, alors qu’ils étaient « armés » de sabres et de machettes pour les besoins du tournage d’un court-métrage sur le phénomène des agressions à l’arme blanche au Maroc.

Les quatre jeunes ainsi que le producteur et le patron de la société de production cinématographique ont été arrêtés par les services de sécurité et leurs caméras et matériels de réalisation ont été saisis faute d’avoir obtenu au préalable l’autorisation de tournage de la part du Centre cinématographique marocain (CCM) comme il en est d’usage, a rapporté le site Akhbarouna Almaghribia.

Les personnes impliquées dans la réalisation du film devaient comparaitre, en ce début de semaine, devant le parquet du tribunal de première instance de Témara, a ajouté la même source.

Par ailleurs, les quatre jeunes pourraient éventuellement « être libérés » car la responsabilité du tournage incombant principalement aux responsables de la société de production, ajoute la même source.

Affaire à suivre…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.