le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a décidé de mettre fin aux fonctions du ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Mohamed Ouzzine, suite à la demande qu’il a présentée au Chef du Gouvernement en vue de soumettre à la Haute appréciation du Souverain une requête pour qu’il soit démis de ses fonctions, indique mercredi un communiqué du Cabinet Royal.

Ouzzine a formulé sa demande après avoir pris connaissance du rapport présenté par le Chef du gouvernement au Souverain sur les dysfonctionnements qu’a connus l’un des matchs de la Coupe du monde des club au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah, ajoute le communiqué du Cabinet Royal.

En voici la traduction :

« En application des Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, au Chef du Gouvernement pour mener une enquête complète et globale au sujet des dysfonctionnements qu’a connus l’un des match de la Coupe du Monde des clubs au complexe sportif Prince Moulay Abdellah à Rabat, le Chef du gouvernement a soumis à la Haute appréciation de Sa Majesté le Roi un rapport à ce sujet, sur la base des investigations menées par Messieurs les ministres de l’Intérieur et de l’Economie et des Finances.

Ce rapport a établi la responsabilité politique et administrative directe du ministère de la Jeunesse et des Sports, ainsi que celle de l’entreprise, dans les dysfonctionnements enregistrés au niveau de la réalisation de ce projet, particulièrement:.

Des défauts dans la réalisation des travaux de drainage des eaux, l’aménagement de la pelouse du stade qui ne respectait pas le cahier des charges, outre des défauts et lacunes dans la qualité des travaux réalisés par l’entreprise en charge du projet.

Des dysfonctionnements dans le processus de contrôle réalisé par le ministère de la Jeunesse et des Sports, ce qui a empêché d’assurer un suivi efficient des travaux.

Le retard enregistré dans le lancement des travaux au regard du calendrier des compétitions programmées, puisque le lancement des travaux n’a été ordonné que quelques mois avant l’ouverture de cette manifestation sportive et la non réception provisoire des travaux.
Le maintien de la programmation du complexe sportif Prince Moulay Abdellah pour abriter une grande manifestation sportive internationale n’était pas judicieux, étant donné que le stade risquait de ne pas être prêt dans les délais impartis.

Après avoir été informé du contenu du rapport, et en partant de l’esprit de responsabilité, le ministre de la Jeunesse et des Sports a demandé au Chef du gouvernement de soumettre à la Haute appréciation de Sa Majesté le Roi une requête pour qu’il soit démis de ses fonctions.

Conformément aux dispositions de l’article 47 de la Constitution, Sa Majesté, que Dieu L’assiste, a décidé de mettre fin aux fonctions de Monsieur Mohamed Ouzzine en tant que ministre de la Jeunesse et des sports.

Article19.ma/MAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.