La police de Tiznit a arrêté deux individus suspectés d’être impliqués dans un réseau de chantage avec des contenus pornographiques. Les deux suspects demandaient des faveurs sexuelles à leurs victimes en contrepartie de « la non-diffusion » de leurs vidéos et photos intimes.

Les présumés coupables ont été interpellés suite à une plainte déposée par l’une de leurs victimes. Cette dernière a alerté la police lorsque les malfaiteurs ont commencé à lui faire du chantage, avec des photos intimes piratées de son compte personnel sur l’un des réseaux sociaux.

Les malfrats ont ensuite menacé la jeune fille de publier ces photos, si elle refusait de répondre favorablement à leur demande, a rapporté le site arabophone Hespress.

En plus de la plaignante, l’un des suspects a avoué avoir fait chanter une autre fille mineure qu’il menaçait avec une vidéo pornographique, qu’un troisième complice lui avait fourni auparavant. Ce dernier a été aussitôt arrêté par la police pour avoir filmé la vidéo en question, a précisé le même site d’information.

Cette vidéo sexuelle a montré un quatrième suspect, toujours recherché par la police. Ce dernier est apparu sur l’enregistrement vidéo en flagrant délit de viol de la fille mineure, ont affirmé des sources policières.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.