Abdelilah Benkirane, Chief of Government of Morocco at the World Economic Forum on the Middle East and North Africa 2015 in Jordan. Copyright by World Economic Forum / Faruk Pinjo

Les négociations pour la formation d’un nouveau gouvernement, actuellement dans l’impasse, pourraient connaître un dénouement après le retour du roi de la capitale éthiopienne Addis-Abeba où devrait se tenir prochainement le sommet de l’Union Africaine.

Selon le quotidien Akhbar Alyaoum, qui cite des sources proches des négociations, Benkirane n’a pas encore reçu de réponses de la part du président du Rassemblement national des indépendants, Aziz Akhannouch, concernant sa proposition de reconduire la majorité sortante en plus de l’Union constitutionnelle mais sans l’Union socialiste des forces populaires auquel s’attache le leader du parti de la colombe.

Concernant la rencontre entre le conseiller du roi, Fouad Ali Himma, et le chef du gouvernement, dont les médias en ont fait l’écho ces derniers jours, des sources du Parti justice et développement ont indiqué que cette rencontre a effectivement eu lieu et qu’elle n’est pas la première du genre.

Contrairement à ce qui a rapporté par certains médias, il n’a pas été demandé à Benkirane, selon la même source, de ne pas présenter sa démission en tant que chef de gouvernement désigné, de même que la question de la formation d’un nouvel exécutif n’était pas au centre des discussions entre les deux parties.

La seule question, qui figurait à l’ordre du jour de cette rencontre, concernait le communiqué du chef du gouvernement du 19 janvier dernier relatif à l’enseignement de la philosophie à la suite des critiques des professeurs de cette matière portant sur le programme de l’éducation islamique de la première année du Baccalauréat lequel, selon eux, « rabaisse la philosophie ».

Benkirane, qui refuse toujours la participation de l’USFP au prochain gouvernement, a décidé d’observer le silence afin de ne pas perturber les démarches du Maroc d’intégrer l’Union Africaine, a indiqué un de ses proches ajoutant que les pourparlers pourraient connaître un dénouement pour la formation d’une nouvelle majorité gouvernementale après le retour du roi de la capitale éthiopienne.

Article19.ma

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.