Le Conseil constitutionnel s’apprête à rendre publiques, plusieurs décisions concernant l’invalidation de l’élection de députés lors du scrutin du 7 octobre, a-t-on appris mardi.

Suite aux plaintes émises par des gouverneurs et des walis, le Conseil a étudié 138 cas d’élus a qui on reproche des « malversations » afin d’acquérir le vote des citoyens. De ces cas, 136 concernent les circonscriptions électorales locales, et deux celles nationales.

Le parti de la justice et du développement a présenté 29 pétitions d’invalidation, suivi du parti de l’authenticité et de la modernité avec 25 pétitions, tandis que 8 autres partis ont présenté une chacun.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.