Un jeune casablancais portant le même nom que l’un des suspects impliqués dans une affaire de viol, allait être jugé sévèrement pour un crime qu’il n’a jamais commis. Lors du procès, le juge s’est aperçu qu’il était devant l’homonyme du suspect, qui a été placé à la prison de Oukacha pour trafic de drogue et non pour viol.

Déféré devant le juge, l’homme a avoué n’être lié ni de près ni de loin des accusations portées à son encontre.

“Je ne connais rien sur cette affaire”, s’est indigné ce dernier face au juge.

Intrigué par la réaction de l’homme, le juge Lahcen Tolfi a vérifié son identité et s’est aperçu que les noms de ses parents étaient différents de ceux inscrits sur les procès du vrai suspect, selon le site arabophone “Alyaoum 24”.

Après consultation avec le procureur général, Tolfi s’est rendu compte de l’erreur et s’est assuré qu’effectivement que la cour s’était trompée.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.