Les prix des carburants ont enregistré depuis mardi soir une hausse significative aussi bien du gasoil que de l’essence.

Pour les responsables du secteur, ces hausses mi- mensuelles sont dus à l’augmentation du prix du baril de pétrole sur le marché mondial ainsi qu’au redressement du dollar face à l’Euro.

Selon le président de Groupement des pétroliers du Maroc, Adil Ziyadi, dont les propos ont été rapportés par le quotidien Alahdath, cette la nouvelle hausse est « insignifiante et normale » en ne dépassant pas les 10 ou 15 centimes le litre de carburants.

Ziyadi a ajouté que les stations service restent libres de répercuter ou non cette augmentation et d’annoncer les prix qui leur semblent convenables selon leurs propres situations.

Il a également souligné que le Groupement des pétroliers n’intervient pas dans la détermination des prix, car la loi sur la compétitivité ne lui accorde pas ce droit et ce pour préserver la liberté des distributeurs.

Les hausses les plus importantes, a-t-il rappelé, ont été enregistrées aux mois de novembre et décembre en raison de la baisse de la production du pétrole au niveau mondial et, particulièrement, à la suite de l’élection du nouveau président américain Donald Trump laquelle a contribué au redressement du dollar.

Suite à cette nouvelle hausse des prix de carburants, des chauffeurs de grands taxis à Casablanca ont annoncé, mardi, avoir décidé d’augmenter leurs tarifs de 50 centimes.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.