Le numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) a favorablement accueilli les conclusions de la conférence de Paris sur le Proche-Orient qui, selon lui, «a souligné la nécessité de mettre fin à l’occupation israélienne».

Saëb Erakat, le deuxième homme fort de l’Organisation de libération de la Palestine s’est félicité des décisions prises à Paris et a appelé, dans un communiqué, la France «à reconnaître immédiatement l’Etat de Palestine dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme sa capitale» et demandé aux autres participants à la conférence de «reconnaître la Palestine au même titre que leur reconnaissance d’Israël».

Israël, de son coté, a estimé que la conférence de Paris sur le Proche-Orient, qui a renouvelé son soutien à une solution à deux Etats pour résoudre le conflit israélo-palestinien, éloignait les perspectives de paix.

«Cette conférence internationale et les résolutions de l’ONU ne font qu’éloigner les perspectives de paix car elles encouragent les Palestiniens à refuser des discussions directes avec Israël», a déclaré le ministère des Affaires étrangères à Jérusalem.

Source:RT

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.