Des dizaines de milliers de Japonais qui ont fui la région pour simplement tenter d’échapper aux radiations ne s’attendaient pas à cela. Ils pensaient la nation compatissante à leur égard. Hélas, les victimes de la catastrophe nucléaire de mars 2011, des migrants intérieurs, ne sont pas du tout les bienvenues partout en leur patrie.

Plusieurs cas de discrimination ont récemment été dénoncés et médiatisés au Japon. C’est entre autres une enquête réalisée par des avocats qui a révélé les cas tragiques de jeunes déplacés, originaires de Fukushima déscolarisés parce que victimes de brimades et racket de la part non seulement de leurs camarades mais aussi parfois de leurs enseignants. Reportage de Karyn Nishimoura-Poupée, correspondante de France Inter et AFP à Tokyo.

Source: franceinter.fr

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.