La police espagnole saisit 10 000 armes de contrebande, dont des canons antiaériens

share on:

Quatre hommes et une femme ont été interpellés dans le cadre du démantèlement d’un réseau de contrebande d’armes dans le Nord de l’Espagne. Cette saisie est liée à l’enquête concernant l’attaque du musée juif de Bruxelles en 2014.

La police espagnole a annoncé avoir procédé à la saisie le 12 janvier dernier de plus de 10 000 armes de contrebande pour une valeur d’environ 10 millions d’euros. Parmi les armes saisies, des armes de poing, mais également des mitrailleuses et plusieurs armes antiaériennes.

La perquisition, qui a eu lieu dans plusieurs villes de Catalogne, a permis de découvrir un réseau spécialisé dans l’obtention légale d’armes de guerre désamorcées afin de les revendre une fois réhabilitées. Environ 80 000 euros en liquide ont également été saisis au cours de la perquisition. Il s’agit de la plus grande entreprise de trafic d’armes démantelée ces dernières années, selon le ministère de l’Intérieur.

Plus tôt cette semaine, la police espagnole avait annoncé avoir arrêté quatre hommes et une femme de nationalité espagnole. Ils appartenaient à des groupes criminels impliqués dans la vente d’armes à des organisations criminelles, y compris terroristes, dans le cadre d’une enquête liée aux attentats survenus en 2014 au musée juif de Bruxelles.

Source: RT

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.