Solitude – Hadda, la triste histoire d’une femme Borgne abandonnée… (Vidéo)

share on:

Dans le Haut Atlas, a Almghou, un petit douar près d’Imilchil, vit ou plutôt tente de survivre Hadda Ou Khalek, une vieille berbère abandonnée à son triste sort. Dans une petite maison aussi vieille qu’elle, Hadda se déplace pieds nus, appuyée sur une canne en bois et raconte son histoire à qui veut l’entendre.

Selon le site Hespress, « depuis des années, que Hadda a vécu ainsi seule », et ce juste après le décès de sa mère.

Hadda se rappelle qu’elle avait été mariée un jour, mais son mari l’a répudié. Elle allait aussi être mère, mais son bébé est mort avant sa naissance…Que des malheurs!

+ Un seul voeux: finir sa vie en paix…+

A plus de 80 ans, Hadda est plutôt « reconnaissante » aux habitants de son village, malgré leur condition modeste et qui n’hésitent pas à la soutenir moralement et matériellement, surtout durant la période de la Zakat, souligne Hespress.

“Hadda est une vieille femme, appréciée de tous. On essaye souvent de demander de ses nouvelles, et de l’aider; puisqu’elle est seule et n’a personne pour subvenir à ses besoins”, a témoigné un des passants près du logis de Hadda.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, Hadda a complètement perdu l’usage d’un oeil depuis 3 ans. Quand elle était était enfant, il lui faisait mal et était si gonflé que quand elle faisait sa prière, l’oeil touchait presque le sol, selon ses dires.

Faute de moyens, Hadda n’a pas pu se soigner. Désormais, elle souhaite que Dieu protège son autre oeil, pour lui permettre de finir sa vie en paix, ajoute Hespress.

Article19.ma

share on:

Leave a Response