Pour 2017, le Conseil régional du tourisme (CRT) de Fès veut attirer les touristes africains. « Notre ambition est de positionner Fès sur l’échiquier des agences de voyages des pays frères et amis comme le Sénégal, le Mali, la Côte d’Ivoire et la Guinée », a expliqué Driss Faceh, le président de l’organisation.

Récemment, trente agents de voyages maliens et guinéens étaient en visite à Fès, pour discuter avec leurs homologues marocains de la création d’offres de voyages à coût réduit pour attirer les touristes maliens et guinéens.

Pour les séduire, les autorités de la ville envisagent de créer des lignes directes, à coût réduit, avec les principales capitales africaines. Ces vols low-cost pourraient faire passer à 3 millions, le nombre de touristes africains à Fès, triplant le nombre d’arrivées dans la ville à l’horizon 2020, selon EcoFin.

Par ailleurs, des millions de touristes tijanis résidant en Afrique, notamment au Sénégal, intéressent également ce Conseil régional de Fès, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.