Le tissu associatif a connu une croissance rapide et une diversification de ses composantes depuis la fin des années 1990 et surtout à partir de l’année 2005 (date du lancement de l’INDH). Le nombre d’associations est passé d’environ 4.000associations au début des années 1990 à environ116.836 aujourd’hui, selon un rapport publié par le ministère d’Intérieur.

Les associations sont inégalement réparties sur le territoire national. En termes d’effectif,les régions de Souss-Massa-Drâa,(19.417),Marrakech-Tensift-Al Haouz(12.209)etle Grand Casablanca(12.148) constituent les trois pôles lesplus importants en ce qui concerne la concentration des associations. Ces trois régions rassemblent, à elles seules, 38% du nombre total des associations au Maroc.

Rayonnement des associations

 Le tissu associatif marocain est composé, essentiellement, d’associations de proximité :

  • La majorité des associations, soit 93%,sont à rayonnement local. Elles s’activent auprèsde populations locales situéesdans les quartiers, les douars, les communes urbaines ou rurales.
  • 2% des associations ont une couverture plus large, à l’échelle provinciale ou préfectorale, 1% une couverture régionale, 4 %une couverture nationale

Toutefois, et indépendamment de l’aire géographique d’intervention des associations, leur vocation les conduit à intervenir  dans une panoplie d’activités couvrant les champs culturel, éducatif, sportif, professionnel, social et politique.

En effet, depuis quelques années, l’on assiste à une nouvelle génération d’associations opérant dans les domaines des droits de l’Homme, du genre, du développement, de l’entreprenariat, du microcrédit, desquartiers, de l’emploi, de l’environnement, etc.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.