Un nouveau scandale risque de s’éclater après celui d’Ouzzine . Des dizaines de hauts responsables relevant de divers départements ministériels vont être obligés de rembourser à la caisse de l’Etat, « des centaines de millions de dirhams », dont ils ont bénéficié au titre d’indemnités, et ce, de manière illégale et même « frauduleuse » parfois .
Selon le quotidien casablancais Al Massae, il s’agirait de responsables nommés par Dahir, de directeurs centraux et régionaux, qui perçoivent chaque mois entre 7000 et  10000 Dirhams au titre d’indemnité de résidence, tout en occupant des logements de fonction.
Des voix s’élèvent pour demander l’ouverture d’une enquête à ce sujet,  face au silence du gouvernement Benkirane à l’égard de « cette hémorragie …et dilapidation » de l’argent des contribuables, souligne le journal.
Tout responsable logé est astreint à présenter une déclaration au Ministère des finances pour ne pas profiter de l’indemnité de logement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.