Afrique du sud: Pas de troisième mandat pour Zuma

share on:

Le Congrès National Africain (ANC, au pouvoir en Afrique du sud) a démenti, dimanche, les rumeurs selon lesquelles le président Jacob Zuma se présenterait pour un troisième à la tête du pays.

«Se sont de simples rumeurs», a dit Gwede Mantashe, Secrétaire général de l’ANC, en marge des festivités marquant le 105è anniversaire de la création de cette formation au pouvoir depuis la fin de l’apartheid en 1994.

La rumeur au sujet d’un troisième mandat de Zuma circulait avec insistance. Vendredi, Julius Malema, chef du parti de l’Economic Freedom Fighters (EFF, opposition) a publié un tweet mettant en garde contre ce qu’il a qualifié de tentatives au sein de l’ANC de baliser le chemin pour un troisième mandat de Zuma à la tête du pays.

Dimanche, la ligue des femmes de l’ANC a officiellement accordé son soutien à Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente sortante de l’Union africaine, pour occuper le poste de chef de l’ANC.

Dlamini-Zuma, également ex-épouse du président Zuma, devra croiser le fer avec le vice-président Cyril Ramaphosa, soutenu par la centrale syndicale du Cosatu, de hauts responsables de l’ANC et les provinces de Gauteng, Limpopo et Eastern Cape.

L’ANC devra élire en décembre prochain un nouveau leader, qui sera ensuite candidat à la magistrature suprême aux élections générales de 2019.

Article19.ma

share on:

Leave a Response