Le chef du gouvernement désigné, Abdelillah Benkirane, a décidé de ne pas faire participer l’Istiqlal au prochain exécutif malgré les concessions faites par le chef de ce parti, Hamid Chabat, et envisage de se passer du Mouvement populaire.

« C’est une force majeure qui a empêché Benkirane d’associer le Parti de l’Istiqlal au prochain gouvernement, mais le parti de la balance fera partie de la majorité et sera en contact et en coordination avec le chef de l’exécutif », a indiqué à alyaoum24 une source proche des consultations en cours pour la formation du gouvernement.

Quant aux partis politiques pouvant faire partie du prochain cabinet de Benkirane, la même source a précisé qu’une partie du secrétariat du Parti justice et développement penche pour une majorité constituée de trois partis seulement, à savoir, le PJD, le PPS et le RNI en plus des sièges parlementaires de l’Istiqlal, même si ce dernier ne participera pas au gouvernement, alors que d’autres membres du secrétariat du parti de la lampe sont en faveur d’associer le Mouvement populaire pour s’assurer d’une majorité stable même si le MP et le RNI ne soient pas maitres de leurs décisions ».

Benkirane, a ajouté la même source, n’a pas encore tranché et tente de trouver une formule qui contenterait l’Istiqlal en confiant des postes ministériels à des technocrates proches du Parti de la balance.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.