Malgré les 22 milliards alloués à la rénovation du stade Mohammed V à Casablanca, celui-ci ne répond toujours pas aux normes établies par la Fédération internationale de football (FIFA).

Pendant de longs mois, la société “Casa Event”, chargée de la rénovation, effectuait des travaux dans le stade. Cependant, elle n’a toujours pas retiré les poteaux électriques qui se trouvent dans différents coins du terrain, et qui entravent la bonne vision des matchs aux supporters, selon le quotidien Al Massae.

La FIFA, avec son nouveau président Gianni Infantino, a déclaré que le stade “d’honneur” ne se conforme pas aux normes internationales, comme l’avait déjà signalé son prédécesseur Sepp Blatter, à la fin des années 90 lors de sa visite d’évaluation au Maroc, qui se préparait pour le Mondial de 2006.

Pour la fédération, les poteaux d’électricité doivent être placés derrière les gradins, pour ne pas voiler la vue et aussi comme mesure de sécurité.

“Casa Event” a seulement changé les sièges du stade (bleus, jaunes et gris au lieu de rouges et verts), ainsi que les tableaux électroniques accrochés à l’aile nord et sud. Le niveau des bancs des joueurs sera abaissé, pour dégager la vue aux spectateurs. L’espace presse sera lui aussi rénové, ainsi que les vestiaires, la piscine semi-olympique et ses annexes, et le stade de football en salle.

La structure en béton a été renforcée, et un système de surveillance vidéo a été mis en place, en réponse aux recommandations du gouvernement pour lutter contre le hooliganisme, en améliorant les infrastructures des stades.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.