POLITIQUE – Après « la colère » du Makhzen, Hamid Chabat lâché par les siens…

share on:

Après avoir été sévèrement recadré par le Ministère de Salaheddine Mezouar sur la Mauritanie, voilà que les critiques lui parviennent de membres au sein même du parti de l’Istiqlal.

Dans une mise au point sèche, Abbas El Fassi réagit aux déclarations de Chabat quant à la formation du gouvernement de 2012.

Selon le site de L’Economiste, dans une allocution prononcée le 24 décembre, Chabat avait en effet laissé entendre que « Abbas El Fassi avait reçu la liste des ministres istiqlaliens de la main de Fouad Ali El Himma » qui lui avait rendu visite avec feue Zoulikha Nasri. En d’autres termes « imposées » par le Palais.

Des déclarations « fausses et infondées » selon l’ancien premier ministre Abbas El Fassi, rapporte L’Économiste.

El Fassi qui n’a jamais caché son opposition au choix de Chabat à la tête de l’Istiqlal, a profité de l’occasion (sévère critique de Chabat par les AE) pour le tacler à propos du retrait de l’Istiqlal en 2013 du gouvernement, et qui était « incompréhensible pour les militants et pour l’opinion publique », dit-il.

Une gestion chabatienne qui a coûté très cher au parti de l’Istiqlal « comme l’ont prouvé les résultats des dernières élections » communales et législatives, ajoute la même source.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.