Des militants du groupe « Aqaliate » (minorités) a tenu, samedi à Rabat, une assemblée générale pour la constitution d’une association de défense des droits « des minorités persécutées » pour leurs croyances religieuses ou leur orientation sexuelle.

Lors de leur AG constitutive, tenue au siège de l’Instance marocaine des droits de l’homme, les membres du groupe ont procédé à l’élection d’un bureau de 9 membres et d’un comité administratif composé de 15 personnes.

Dans une déclaration au jouranl Akhbar Alyaoum, Tarik Naji, membre fondateur du Collectif, a indiqué que les membres élus de l’association ont entamé « la préparation du dossier juridique » qui sera soumis prochainement aux autorités.

Naji a, cependant, refusé de révéler le nombre d’homosexuels membres de l’association, soulignant que l’association compte également des athées et des chiites.

« Notre association n’appellera pas à l’abandon de la religion musulmane. Nous respectons toutes les religions et nous ne créerons pas la sédition », a-t-il ajouté relevant que le but du groupe est de « valoriser l’être humain pour que chacun jouisse de ses droits sans porter atteinte aux droits de l’autre ».

Il a également appelé tous ceux qui doutent des objectifs de l’association à se référer à son texte fondateur.

L’assemblée générale constitutive de l’association s’est déroulée en présence de membres du collectif « Aswate » de lutte contre la discrimination à l’égard des homosexuels, de l’Instance marocaine des droits de l’homme, de l’association Jeunes réformateurs, ainsi que de plusieurs organisations actives dans le domaine des droits de l’Homme.

De nombreux homosexuels avaient organisé, en décembre de l’année dernière à travers le Maroc, des manifestations et des campagnes de sensibilisation pour obtenir leur reconnaissance et leur acceptation au sein de la société marocaine.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.