La fin de l’année est devenu synonyme de chômage « technique » pour les passeurs de marchandises entre Sebta et Tétouan. Le poste frontalier a été fermé aux porteurs du 23 décembre au 9 janvier, afin d’éviter « tout débordement », affirme-t-on.

Et pour éviter en outre un énième assaut de migrants en cette fin d’année, les autorités espagnoles ont donc renforcé la sécurité et fermé le passage aux porteurs jusqu’au 10 janvier 2017, a rapporté le journal local El Pueblo.

L’objectif est d’alléger « le transit de personnes et de véhicules » qui passent par la douane de Sebta pendant Noël, selon de son côté le site casablancais TelQuel.

C’est la troisième fois en 2016 que l’Espagne et le Maroc s’accordent sur la fermeture temporaire de ce passage, notamment lors des vacances de la Semaine sainte en avril et pendant le mois de Ramadan. 

L’année dernière, les migrants avaient tenté par deux fois de passer en force la frontière au moment des vacances de Noël. Lors du deuxième assaut le 4 janvier 2016, 200 migrants avaient tenté de traverser la frontière vers l’Europe. Trois d’entre eux y ont laissé leur vie, ajoute TelQuel.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.