Première femme pilote d’avion en Afghanistan à 25 ans, Niloofar Rahmani, a décidé de tout abandonner derrière elle pour demander l’asile politique aux États-Unis.

Dans sa déclaration au ‘Wall Street Journal ‘’, Rahmani affirme qu’elle « craignait pour sa vie » et qu’elle se sentait « en danger » si elle retournait en Afghanistan.
Elle a pris cette décision lors de la visite en cours aux Etats-Unis, et ce, dans le cadre d’une session de formation technique et avant de retourner chez elle.

image3.JPG
Récompensée depuis par le prix international des « femmes de courage » du département d’État américain en 2015, Niloofar est devenue un symbole des efforts visant à améliorer la situation des femmes en Afghanistan.

Le capitaine Rahmani est diplômé de l’école de vol en 2012 et est devenu admissible à piloter un avion C-208 militaire.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.