Les temps sont dures pour les autorités espagnols, semble-t-il. Pour le maire Juan José Imbroda, le Maroc « doit assumer ses responsabilités » vis-­à-­vis de ses migrants mineurs qui se trouvent dans cette ville, occupée depuis siècles par des colons espagnols.

Le maire a déploré mardi que sa ville est « à cours de ressources » pour s’occuper de ses 600 mineurs étrangers non accompagnés, dont une large majorité est constitués de marocains, selon le site H24 Info, qui a cité des sources espagnoles.

Le maire demande au Maroc d’ »assumer ses responsabilité vis­à­ vis de ces jeunes » et à l’Espagne d’ »appuyer le royaume dans ce sens ». « Nous sommes débordés dans nos centres d’accueil », insiste Imbroda qui ajoute que « d’autres jeunes marocains continuent de vouloir entrer ». Si ces derniers arrivent par vagues, s’inquiète le maire, il n’y aura « pas de ressources ni de possibilités », car la « ville est déjà surchargée dans ce sens ».

Chaque année, Melilla destine 10 millions d’euros à la prise en charge de ces mineurs non accompagnés, mais ne reçoit que 2 millions de l’Etat. D’où le cri d’alarme. Imbroda estime que l’Espagne doit aider le Maroc à créer un centre d’accueil des mineurs et des enfants de la rue, pour les éduquer et les former auprès des leurs, car « un mineur se retrouve déraciné s’il n’est pas avec sa famille ni dans son pays, » ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.