Au Maroc, plusieurs « victimes » de la chirurgie esthétique ont recouru à la justice pour déposer des plaintes contre des chirurgiens esthétiques pour « fautes médicales graves », réclamant des milliards de centimes en compensation.

Le dépôt devant la justice, récemment, de six dossiers concernant des chirurgiens esthétiques a poussé l’ordre des médecins à tenir d’urgence une réunion des professionnels les plus connus dans ce domaine qui ont déclaré que « la justice menace de fermeture » leurs cliniques, a rapporté le quotidien Almassae.

Ces professionnels ont également exprimé leur solidarité avec un de leur collègue poursuivi en justice après le décès de l’une de ses patientes.

Concernant ces dossiers, la justice a choisi d’en confier l’expertise à des spécialistes pour déterminer les fautes médicales éventuelles.

Selon un avocat de la défense d’un de ces chirurgiens, la famille de la dame décédée a refusé l’autopsie pour déterminer la cause de sa mort et réclame 2 milliards de centimes de compensation, ajoutant que de telles demandes de compensation sont devenues chose courante.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.