Le chef du gouvernement désigné, Abdelilah Benkirane, campe sur ses positions et refuse de renoncer à sa mission relative à la composition du gouvernement, a-t-il annoncé lors d’une réunion des instances du PJD à Rabat.

Benkirane a réaffirmé l’importance des résultats réalisés par son parti lors des dernières élections législatives, en ajoutant qu’il est impératif de respecter le choix et la volonté du peuple.

“Je ne vais pas renoncer à la composition du gouvernement car j’ai le soutien royal et celui du peuple, d’autant plus que la constitution ne prévoit pas de délais pour la formation du gouvernement”, répond Benkirane en réponse à ceux qui l’appellent à céder sa place et la mission qui lui a été confiée à quelqu’un d’autre.

Après plus de 70 jours de sa désignation, Benkirane explique que les obstacles qui l’empêchent de rassembler son gouvernement « ne l’affectent pas, » sans vouloir désigner les responsables derrière ce blocage, selon le quotidien arabophone “Assabah”.

“J’ai le sang froid …et je ne vais pas m’engager dans une guerre qui ne mènera à rien.(…) Je respecte tous les partis politiques, leur chefs ainsi que toutes leurs composantes et je n’accuse aucun d’entre eux d’être la raison derrière le blocage actuel”, souligne le chef du parti de la lampe lors de cette même réunion.

En attendant de réunir une majorité gouvernementale, une rencontre est prévue avec le président du Rassemblement National des Indépendants (RNI), Aziz Akhannouch, afin de reprendre les négociations à propos de sa participation au gouvernement aux côtés de l’Istiqlal, d’après la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.