Le diplomate, Andreï Karlov, est décédé des suites de ses blessures selon l’agence russe Ria Novosti : un homme a ouvert le feu sur lui alors qu’il faisait un discours au cours d’une exposition d’art dans la capitale turque. L’assaillant, entré avec une carte de police, a parlé d’ « Alep » et de « vengeance » selon un témoin.

C’est un véritable assassinat en direct qui a été perpétré lundi à Ankara : un homme a tiré à bout portant sur l’ambassadeur russe en Turquie, Andreї Karlov, qui inaugurait une exposition dans le centre de la capitale. L’ambassadeur s’est effondré et est décédé des suites de ses blessures quelques temps après.

L’homme s’est écrié « Allah Akbar » avant de hurler au micro, pointant le revolver vers l’assistance. Le tout a été filmé en direct par une télévision qui couvrait l’exposition. Le tireur, en costume et cravate comme de nombreux officiers de sécurité, serait entré avec une carte de police. Il a été identifié : il s’agit de Mevlut Mert Altintas, 22 ans, originaire d’une ville proche d’Izmir sur la côte égéenne. Il appartient aux forces de police.

L’assaillant « neutralisé »

Il aurait hurlé « Nous ferons payer pour Alep », « On meurt à Alep, tu meurs ici ». Il a été « neutralisé » : des photos montrent qu’il a été abattu sur les lieux de l’attaque. L’homme est très jeune, sûr de lui, déterminé et en tout cas à l’aise avec son arme, probablement un pistolet automatique. Il a fait feu à plusieurs reprises.

Cette attaque a été condamnée par les dirigeants de tous les grands pays.

Source: ledauphine.com

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.