Les dernières nouvelles de cette fin de semaine, selon les médias au Maroc :

Actualité nationale :

-La plus faible croissance depuis 16 ans sera réalisée en 2016 : le PIB augmenté de 1.7% au premier trimestre, de 0.5% au deuxième, il ne dépasserait pas 1% et 0.8% respectivement au troisième et au quatrième. Le déficit extérieur redevient plus important, l’amélioration du solde budgétaire se poursuit.

-Des banques proposent indûment des produits d’assurance automobile : plusieurs banques essaient d’orienter leurs clients vers leurs filiales ou partenaires dans l’assurance. L’ACAPS indique qu’il s’agit de la souscription pour compte de tiers qui, aujourd’hui n’est pas assimilée à l’intermédiation.

-Les émissions de titres de créances négociables chutent de 21% à fin septembre : seuls les certificats de dépôt des banques se maintiennent en hausse. Le marché compte de moins en moins d’émetteurs. L’encours des TCN en recul de 13.5% à 55 milliards de DH.

-Energies renouvelables, Boujdour, futur champion de l’éolien : trois projets éoliens structurants sont en cours de développement à Boujdour pour une capacité totale dépassant les 700 mégawats. L’ONEE et Nareva en sont les deux principaux développeurs. Dans le cadre d’un partenariat public-privé ou de la loi 13-09 qui a libéralisé la production et la commercialisation de l’électricité produite à partir des énergies renouvelables.

Actualité bourse :

-Résidences Dar Saada : un titre à Acheter avec un objectif de cours de 224 DH.

-Addoha, feu vert pour l’émission de billets de trésorerie : l’AMMC a visé, mercredi, la mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de billets de trésorerie de Douja Promotion Groupe Addoha. Selon l’AMMC, le plafond du programme d’émission s’élève à 1 MMDH, pour une valeur nominale unitaire de 100 000 DH et une maturité de 10 jours à 12 mois.

-Bourse, ces petites valeurs qui ont du mal à séduire : plusieurs d’entre elles affichent de bons fondamentaux et ratios boursiers. Les institutionnels s’y intéressent, les particuliers les trouvent risquées. Illiquidité, manque de communication des émetteurs et rareté des recommandations des analystes, autant de facteurs qui ne servent pas ces valeurs.

Actualité Internationale :

-La hausse des taux de la Fed dope le dollar : une augmentation d’un quart de point. Le billet vert est en plus haut face à l’euro.

-Le Trésor discret sur les marchés : 10 milliards de DH nets mobilisés à fin septembre. La chute de la charge de compensation a significativement diminué ses besoins. Il faudra surveiller l’impact de la hausse des taux américains sur la dette en dollars.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.