Toute le monde en parle avant de voir les premiers models « environment friendly » sur le marché marocain. Et pourtant le groupe « International Bike Manufacturer » (IBMA) affirme son ambition de lancer à partir de 2017 la fabrication de vélos et vélos taxis électriques à Tanger.

Selon les premières estimations du groupe IBMA compte commercialiser ces produits — avec ou sans assistance électrique avec une puissance de 180 à 6.000 W. — , jusqu’à 5.000 unités à l’échelle nationale, l’année prochaine.

L’usine de Tanger produira des vélos, vélos-cargos, vélos-taxis, tricycles et triporteurs alimentés par batterie ou énergie solaire.

Le groupe IBMA travaille actuellement sur la conception d’une station de recharge-autonome à énergie solaire adaptée au développement des parcs de location de vélos/scooters en libre-service, explique-t-on.

À l’échelle continentale, le groupe compte développer des centres de montage relais afin de commercialiser environ 20.000 unités pour 2017 et 200.000 dans 5 ans.

Le projet de Tanger représente un investissement total de 15 millions d’euros, assuré par des investisseurs canadien, italien, marocain et français, avec l’appui de fonds d’investissement publics et privés, ajoute-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.