Le ministère des Habous et Affaires Islamiques semble inflexible sur le principe « pas de politique » dans les lieux de culte. Après la suspension de l’Imam de la mosquée Ibn Tachfine à Fès, c’est un autre prêcheur dans l’Oriental qui a été rappelé à l’ordre.

Selon le quotidien Assabah,  cette fois-ci, il s’agit d’un Imam à Guercif, dans la province de Taza, qui n’a pas respecté les recommandations du ministère des Habous. 

Il faut rappeler qu’au début décembre, M. Abiat, l’Imam de la mosquée Ibn Tachefine à Fès a été suspendu, suite à un prêche prononcé le 25 novembre dernier ayant traité des incendies en Israël avec des insinuations politiques sur le plan national. Et ce n’était pas la première fois que le prêcheur s’avançait sur le terrain glissant de la politique, affirme-t-on.

LA decision du ministère a provoqué une manifestation initiée par des éléments du PJD lors de la prière du vendredi, mais les autorités concernées sont restées ferme.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.