Voici en bref, les dernières nouvelles en cette fin de semaine :

Actualité nationale :

-Conjoncture, la consommation des médicaments stagnent malgré la baisse des prix : 3000 médicaments ont vu leurs prix baisser de 20 à 80% et 1000 dispositifs de 63%. Le chiffre d’affaires du marché privé du médicament a atteint 8.91 milliards de DH en 2015 contre 8.82 milliards en 2014.

-Crédit-bail de l’encours de 3.4% à fin septembre : selon les données provisoires de l’Association professionnelle des sociétés de financement, le crédit-bail affiche une croissance de son encours de 3.4% à fin septembre 2016, à 41.6 milliards de DH.

-Contrôle fiscal, la recrudescence inquiète le monde des affaires : contrôlées l’année dernière, des entreprises ont été une nouvelle fois notifiées. L’administration se base sur l’analyse du risque fiscal.

-Résultats OCP, le groupe résilient face à la baisse des cours : la demande impactée par les stocks constitués en 2015. Le repli des prix des intrants permet de limiter les dégâts. Un chiffre d’affaires de 31,97 milliards de DH, à fin septembre en baisse de 14%.

-Nareva investit 4 milliards de DH à Boujdour : le projet « Aftissat » portera sur une puissance installée de 200 MW. 1000 emplois directs et indirects de la construction à l’exploitation.

-Les ambitions d’Orange au Maroc : gratuité, offre terminaux, digitalisation, connectivité.. ce qui va changer. Des tarifs attractifs sur le roaming dès ce mois-ci.

-Immobilier, le droit civil intègre la VEFA : les nouvelles dispositions relatives à la vente d’immeubles en état d’achèvement (VEFA) ont été intégrées au sein du code des obligations et des contrats après son adoption définitive en février 2016.

-Les sukuk prévus pour le premier semestre de 2017 : finalement, les sukuk souverains verront le jour avant la fin du premier semestre de l’année prochaine. Un arrêté ministériel définissant les caractéristiques techniques des sukuk devrait bientôt être émis.

Actualité Bourse :

-Bourse de Casablanca, nervosité ambiante : le mois de décembre est souvent synonyme de volatilité, de hausse des volumes … Cette nervosité s’observe encore plus les années où le marché actions connait des mouvements tendanciels et bénéficie d’un certain consensus (à la hausse ou à la baisse), ce qui est le cas pour cette année 2016.

-Les banques animent le marché obligataire : Attijariwafa Bank revient mobiliser 2 milliards de DH. L’objectif, renforcer les fonds propres et financer le développement. Après les acquisitions en Egypte et au Rwanda, d’autres pistes sont à l’étude.

-S2M, une valeur de fond de portefeuille : la valeur S2M connait une embellie sur la place casablancaise. En effet, le titre évolue sur un trend haussier depuis le début de l’année et ceci malgré des agrégats financiers en léger recul.

Actualité Internationale :

-Manipulation des taux, Bruxelles sanctionne trois banques : 485 millions d’euros au Crédit Agricole, à HSBC ET JPMorgan Chase. Entente sur les prix des produits dérivés de taux en euro.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.