VOICI LES DERNIÈRES NOUVELLES, CE MERCREDI:

  • Baisse du taux directeur: BAM tire les leçons d’une inflation proche de zéro. A fin octobre, elle s’établit à 0.3% et 0.4% attendu sur toute l’année. Le taux directeur en baisse de 25 points de base est ramené à 2.5%. la croissance ne dépasserait pas 2.5% en 2014 et 4.4% en 2015.
  • Fitch Ratings: Bon point pour le secteur bancaire. L’activité domestique, expansion à l’international, maîtrise des risques. La croissance du PIB non agricole en 2015 profiterait au secteur.
  • Gaz naturel: Un plan de 4.6 milliards de dollars. Grosses infrastructures et plusieurs centrales à réaliser en dix ans. Les contrats de fourniture seront négociés à partir de janvier. Les premières installations opérationnelles en 2021.
  • Infrastructures télécoms: L’ANRT hausse le ton sur le partage. Le régulateur relance IAM sur l’accès à son génie civil. Les offres formulées jugées « insatisfaisante ».
  • Décompensation du gaz butane: Louafa contredit Benkirane. Le gouvernement n’envisage pas de lever la subvention de ce produit. Les compagnies pétrolières bientôt en charge de la fixation des prix. Un accord d’homologation sera signé dans ce sens.
  • AWB: Une offre pour les échanges avec la Chine. la banque va lancer, vendredi 19 décembre, son offre Renminbi Attijariwafa Bank destinée à favoriser les échanges entre les entreprises marocaines et chinoises.
  • Télécoms: Un rapport critique. La réglementation des télécoms freine la croissance du secteur et biaise la compétitivité du marché marocain. C’est en substance ce qui ressort d’un rapport intitulé : « compréhension du paysage concurrentiel des télécoms au Maroc et de ses implications socio-économiques ».
  • La stratégie minière s’invite sous la coupole: La journée d’étude tenue au parlement a montré la prise de conscience des enjeux réels de la réforme du code minier.
  • Crédit du Maroc améliore ses indicateurs: En dépit d’une conjoncture délicate pour le secteur bancaire, Crédit du Maroc continue d’afficher des performances en hausse.
  • Le brut ouvre sous les 55 dollars: Les prix du brut chutaient encore à l’ouverture mardi à New York, s’enfonçant sous le seuil des 55 dollars pour la première fois depuis cinq ans et demi.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.