33% des Marocains considèrent la mendicité comme une activité lucrative. C’est, selon eux, la seconde raison après le chômage qui pousserait les personnes à mendier. Le phénomène est d’ailleurs ressenti comme étant fréquent, voire très fréquent par 80% des personnes.

Les chiffres sont donnés par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) dans le cadre des résultats de l’Enquête nationale sur la perception par les ménages de quelques cibles des principaux Objectifs de Développement Durable (ODD). En décalage avec les données statistiques basées sur les différentes méthodes d’analyse, près de 44% des sondés considèrent ainsi que l’extrême pauvreté est une réalité dans leur environnement.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.