Ce ne sera ni la première ni la dernière fois! Le long-métrage «Zéro» de Nour-Eddine Lakhmari a été piraté. Une plainte contre X a été signifiée par huissier de justice le 5 décembre au Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA).

Le producteur, la société timlif, se plaint «de contrefaçon de droits d’auteur et de vidéogramme en bandes organisées et de mise sur le marché informel de copies différentes de DVD destinés au visionnage illégal».
L’affaire atterrit au moment où la projection du film tire vers sa fin. Créée en 2009, la société prévoyait sortir son propre DVD le 1er trimestre 2015 et le vendre à 15 DH. Même s’il a été court-circuité, le détenteur des droits maintient ses plans: «Nous avons investi en production et postproduction du bonus, montage des scènes inédites…» Ce nouveau fait «va par contre impacter la dimension quantitative (volume) de cette sortie qu’on sera amené à réévaluer».
Le réalisateur déclare «ne pas connaître les détails» de la procédure en cours. Mais nous révèle que «You
Tube a été saisi pour retirer Zéro et il l’a fait».  Une première à notre connaissance. Sauf que juste après, «des versions piratées ont poussé comme des champignons».
Le metteur en scène a déjà connu pareille mésaventure en 2009. Son film, Casanegra, a été «copié et mis en vente 4 semaines seulement après sa projection». Forfait commis de surcroît «avec la complicité d’une personne interne (pas de timlif)». Tout en reconnaissant que «la lutte est difficile», l’artiste se déclare évidemment «contre le piratage».

Article19.ma/L’économiste 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.