Benkirane et ses « frères » au sein du Parti justice et développement (PJD) s’agitent et ne cachent pas leur soit-disant « irritation » de voir des ministres du RNI dans la tournée du roi Mohammed VI en Afrique et, particulièrement, par « leur apparition quotidienne » dans les médias officiels.

Selon le site Alyaoum24, qui est devenu la « Pravda » du PJD, « cette irritation est d’autant plus forte que le leader du RNI, Aziz Akhannouch, est à l’origine du blocage » qui empêche la constitution d’un nouveau gouvernement,
En plus de M. Akhannouch, les ministres des affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, des finances, Mohamed Bousaid, et du commerce et de l’industrie, Moulay Hafid Alami, font également partie de la délégation accompagnant le roi dans sa tournée actuelle en Afrique alors qu’aucun ministre PJDiste n’y figure, ajoute ce site arabophone.
Selon des observateurs indépendants, « au lieu de soutenir le souverain dans sa mission en Afrique, notamment en ce qui concerne le dossier du Sahara, les PJDistes s’agitent et meurent d’envie de faire partie du voyage ».

Parler des ministres du RNI, n’est enfin de compte q’un prétexte pour « faire pression » afin de pouvoir former au plus vite le gouvernement Benkirane III et revenir « aux affaires », ajoute-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.