capture-decran-2016-12-01-a-1-21-31-pm-1

Un nouvel ouvrage intitulé « Le grand jeu des équivoques, la mission militaire française sous le règne de Moulay Hassan 1er » de son auteur Michel Boyer vient de paraître aux éditions la Croisée des chemins.

En se référant aux archives françaises et aux derniers travaux historiographiques marocains sur le sujet, l’historien français tente d’éclairer la dimension politique, diplomatique et militaire du règne du Sultan Moulay Hassan 1e (1873-1894), pour préserver le Maroc des convoitises coloniales des puissances européennes.

Dans son ouvrage, Michel Boyer a essayé de mettre en avant la clairvoyance de Moulay Hassan 1er, faisant savoir qu’afin de moderniser l’armée du Makhzen, le Sultan fit venir au Maroc des missions militaires européennes, y compris des officiers anglais, français, espagnols, allemands, italiens, qui succédèrent ou intervinrent simultanément pour former les troupes du Sultan à la guerre moderne.

Aussi, soucieux de sauvegarder l’indépendance du Royaume, le Sultan préférait mettre en concurrence les différents pays européens plutôt que de s’en mettre à un seul, rapporte-t-il dans son livre.

L’auteur précise en outre que la mission française fut certainement la plus nombreuse et la plus longue, rappelant qu’elle fut aussi marquée par des personnalités hors du commun, tel le capitaine Erckmann, le docteur Linarès ou le commandant de Breuille qui tinrent une place importante auprès du Sultan.

Ancien officier supérieur et docteur en histoire, Michel Boyer a été professeur de 2007 à 2009 au Collège Royal de l’enseignement militaire supérieur des forces armées royales (FAR). Il enseigne actuellement dans les classes préparatoires du Groupe scolaire « La Résidence » à Casablanca.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.