Après plusieurs semaines de soit-disant « blocage » en raison des positions controversées de certains partis politiques sur l’architecture du nouveau Cabinet, le chef du gouvernement désigné, Abdelillah Benkirane, a indiqué qu’il est « parvenu à constituer » une nouvelle majorité.

Lors d’une réunion, samedi à Rabat, avec les élus de son parti, le PJD, M. Benkirane a affirmé qu’il « dispose enfin d’une majorité gouvernementale » mais tient toujours à la participation du Rassemblement des indépendants (RNI) au prochain gouvernement.

Benkirane a précisé qu’après sa rencontre, vendredi, avec le premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires, Driss Lachguer, la question de la formation d’une nouvelle majorité a été résolue après que le dirigeant socialiste ait clairement exprimé la décision unanime du bureau politique de ce parti de participer au prochain gouvernement.

M. Benkirane a, en outre, laissé entendre qu’il annoncera très prochainement la formation de la nouvelle coalition gouvernementale, vraisemblablement dès le retour du secrétaire général du RNI, Aziz Akhannouch, actuellement en mission officielle à l’extérieur du pays.

Pour rappel, Lachgar avait rendu visite au chef du parti PJDiste, e de semaine en vue « de tourner la page » et de rediscuter sur de meilleures bases l’entrée du parti de la rose au gouvernement, selon Alyaoum 24.

Lachgar s’est montré cette fois-ci « plus coopératif », et l’entrée de l’USFP au gouvernement n’est désormais qu’une question de temps et de négociations, ajoute la même source.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.