La députée Nezha El Ouafi du Parti justice et modernité a appelé la directrice adjointe de 2M, Samira Sitail, à démissionner de son poste après la diffusion, à l’occasion de la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, d’une séquence dans l’émission « Sabahiyate » de maquillage pour femmes battues.

Dans un poste sur sa page Facebook, la députée a estimé que la présentation d’excuses par la chaine ne suffit pas vu l’obscénité de la séquence.

« Loin des règles basiques de l’information, Mme Sitail a offert à la femme marocaine l’image réelle de la violence qui frappe quotidiennement les foyers marocains…et selon sa ligne éditoriale, la priorité de Sitail, dans sa forteresse médiatique, est de maintenir la femme marocaine belle et vivant en harmonie avec la violence et, par conséquent, il fallait lui offrir et à l’homme marocains la recette pour dissimuler par le maquillage les traces de la violence », a écrit Mme El Ouafi.

Et de s’interroger : « Où est la sensibilité d’une dame qui s’était insurgée à cause de l’utilisation par le chef du gouvernement du mot lustre (pour décrire la femme) et qu’elle a exploité de manière inouïe dans une opposition par procuration lorsqu’elle a exposé ses positions au parlement en faveur de la défense de la femme marocaine et a propagé au niveau international ce mot prononcé par un homme dont elle n’a pas réussi à défaire la force de communication et que sa chaine n’a pas aidé pour parvenir aux marocains ?»

Mme El Ouafi a estimé que Samira Sitail, au nom de la modernité dont elle se réclame, aurait au moins présenté sa démission pour cette « faute grave » qui s’ajoute à d’autres émissions financées par les citoyens et qui ne font qu’insulter l’intelligence des téléspectateurs.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.