“Orangez le monde”. C’est le nom de la campagne lancée ce vendredi 25 novembre par ONU Femmes dans le monde entier à l’occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, selon le HuffPost.

Pendant seize jours – jusqu’au 10 décembre, journée des droits de l’homme – des actions seront menées au Maroc pour “sensibiliser toutes les composantes de la société à la lutte pour mettre fin à une violence qui touche une femme sur trois dans le monde, et plus de six millions de femmes marocaines”, indique le bureau d’ONU Femmes Maghreb à Rabat dans un communiqué.

Dès ce vendredi, plusieurs bâtiments emblématiques de la capitale seront ainsi illuminés en orange, comme le musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain, qui s’apprête par ailleurs à ouvrir une exposition sur les artistes femmes marocaines, le Parlement ainsi que la tour Maroc Telecom. Pourquoi la couleur orange? C’est la couleur qui symbolise “un avenir prometteur, optimiste et sans violence”, indique ONU Femmes Maghreb. 

+ Accélérer l’adoption de textes de loi +

Cette campagne vise également a mettre l’accent sur les progrès “significatifs” accomplis par le Maroc ces dernières années en matière de lutte contre les violences faites aux femmes, mais aussi à pousser les nouveaux élus de la Chambre des représentants à accélérer l’adoption de textes législatifs, notamment le projet de loi 103-13 sur la violence faite aux femmes, qui soient “conformes aux normes et standards internationaux auxquels le Maroc a adhéré”.

Car si la protection des femmes et la garantie de leurs droits ont été renforcés depuis l’adoption de la Moudawana en 2004, de la nouvelle Constitution en 2011 et des lois relatives à la traite des personnes et au travail domestique cette année, “la situation reste alarmante et les taux de prévalence restent trop élevés à travers le monde”, note ONU Femmes Maghreb.

L’organisation onusienne plaide ainsi pour “un accès renforcé des femmes à la justice, la lutte contre l’impunité à l’égard des auteurs des violences et une politique préventive”, de même qu’”une évolution des modèles comportementaux des hommes et des garçons (…) pour, enfin, atteindre la réalisation de l’égalité des sexes”. 

+ 1,4 million de Marocaines subissent des violences corporelles +

Vaste programme quand on sait que, selon les chiffres d’une enquête menée en 2009, 48% des Marocaines subissent des violences psychologiques ou des insultes, soit 4,6 millions de femmes, 31% des atteintes aux libertés individuelles (3 millions), 15% des violences corporelles (1,4 million), 8,7% des violences sexuelles (827.000) et 8,2% des violences économiques (181.000).

“La violence contre les femmes et les filles reste aujourd’hui l’une des plus graves violations des droits fondamentaux dans le monde, et l’une des plus communément tolérées”, a déclaré Mme Phumzile Mlambo-Ngcuka, Secrétaire générale adjointe des Nations unies et Directrice exécutive d’ONU Femmes. “Elle constitue à la fois une cause et une conséquence de l’inégalité entre les sexes et de la discrimination basée sur le genre. Sa persistance est l’un des indicateurs les plus flagrants des sociétés en déséquilibre et nous sommes toutes et tous déterminés à changer cet état de fait”.

Pendant les seize jours de la campagne “Orangez le monde”, plus de 450 événements sont prévus dans plus de 70 pays dans le monde. Des monuments ou lieux emblématiques comme les chutes du Niagara au Canada, l’édifice de l’Union européenne en Belgique ou les ruines archéologiques de Pétra en Jordanie seront illuminés en orange.

Article19.ma/HuffPost

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.